Nouvelle-Zélande / Récits

Taupo et sa région

À la découverte de la région et de la ville de Taupo en Nouvelle-Zélande

J’ai eu l’occasion de passé une bonne journée dans la région de Taupo, en Nouvelle-Zélande, lors de mon précédent voyage en 2018. Après avoir passé deux jours à renifler les horribles odeurs de soufres de Rotorua et Wai-O-Tapu, j’ai pris la direction du sud vers Taupo et son lac. Ce fût une très belle journée à vagabonder entre les incroyables torrents d’eau et les sources d’eau chaudes.

Taupo est une ville de 20.000 habitants très tranquilles, jouissant d’une situation centrale sur l’Ile du Nord. Situé à environ 3 h 30 d’Auckland et 4 h 30 de Wellington, c’est une destination très prisée des Néo-Zélandais. Entre nature, payses incroyables, sources d’eau chaude, geysers, montagnes et volcan, c’est une région incroyable qui mérite le détour. Ne serait-ce que pour le lac, avec ces 600km2 de superficie. C’est le plus grand de Nouvelle-Zélande.

Aratiatia Rapids

Ce fût le premier arrêt que nous avons fait après avoir quitté Wai-O-Tapu. Et cet endroit est un stop obligatoire pour plusieurs raisons.

Il s’agit d’un canyon avec des rapides incroyables créer par un barrage hydroélectrique. Petit conseil, il faut s’y rendre à 10 ou 12 ou 14 ou 16 h en été. Ce sont les heures ou le barrage s’ouvre, provoquant de superbes rapides.

C’est impressionnant, car le niveau d’eau dans le canyon s’élève de plusieurs mètres en quelques minutes. Les eaux turquoise, sublimés par la roche usée et les forêts environnantes donnent un aspect surréaliste à cet endroit.

Je recommande également pour tous les fans du Seigneur des Anneaux et de l’univers Tolkien. Car c’est ici qu’a été filmer des scènes du Hobbit – La désolation de Smaug, lorsque la troupe s’échappe de la prison elfique et s’enfuient via les rapides en étant pourchassés par les orcs.

Plusieurs points de vue sont accessibles un peu partout autour des rapides, proposant un beau paysage. Et il y a seulement une petite marche de 10 minutes pour y accéder depuis le parking – largement faisable pour toute condition physique. N’oubliez pas d’emporter votre appareil photo.

Et le petit plus qui fait toute la différence : c’est gratuit !

Huka Falls

Les chutes d’Huka Falls étaient notre second arrêt en direction de Taupo. C’est clairement l’attraction principale du coin, et en raison. La rivière Waikato s’engouffre ici dans une sorte de canyon bien plus étroit, provoquant une augmentation de sa vitesse. Il en résulte des rapides et une cascade avec un débit spectaculaire.

Plusieurs sentiers proposent de longer les rapides, proposant divers points de vue sur la rivière et la cascade. L’eau est tellement remuée qu’elle en devient toute mousseuse comme dans un jacuzzi. Mais je vous déconseille fortement de piquer une tête dedans : vous n’en ressortiriez pas.

Huka Falls

Les chutes d’Huka Falls sont vraiment touristique, et nous avons vu beaucoup de personnes. Bien que nous n’avons pas eu l’impression d’étouffer, il est important de le préciser quand même. Étant un spot gratuit, cela en fait un arrêt obligatoire.

Cratere of the Moon

Cratere of the Moon est un lieu à haute activité volcanique donnant un aspect lunaire au paysage. Nous n’avons pas eu l’occasion de le visiter, mais nous avons eu des retours sur ce lieu.

Pour 8$ par personnes, vous pouvez faire une balade d’environs une heure à travers un paysage lunaire : fumerolles et bassins de boues dans un paysage désertique. Cependant apparemment c’est loin d’être exceptionnel.

Si vous avez le temps et n’être pas à quelques dollars près, ce peut être un bon petit arrêt à quelques kilomètres d’Huka Falls en direction de Taupo. Sinon passer votre chemin et privilégiez plutôt Wai-O-Tapu.

Cratere of the Moon

Arrivée sur Taupo

Chose toute bête et qui est encore une fois gratuite. Si vous arrivez sur Taupo depuis le Nord, je vous conseille de vous arrêter au Rangatira Park Lookout. Il s’agit juste d’un petit parking au bord de Weirakei Dr.

Mais depuis ce parking vous pourrez avoir une très belle vue sur Taupo et le lac. Endroit idéal pour prendre une petite photo ! D’autant plus appréciable lorsqu’il fait beau. Faite juste bien attention à ne pas rouler trop vite, au risque de rater la bifurcation.

Taupo

Le centre-ville même de Taupo n’a pas énormément d’intérêt en lui-même. Néanmoins vous y trouverez de quoi vous ravitailler pour le camping, des restaurants et bars. Elle possède la même architecture que les autres petites villes de Nouvelle-Zélande, avec leurs charmes si particuliers.

We love Taupo !

Bien entendu, le joyau principal de la ville et de la région est le lac. Gigantesque, magnifique, c’est un endroit exceptionnel. Je ne me lasserai jamais de l’admirer depuis les hauteurs de Taupo.

Vous trouverez également le muséum de Taupo en plein centre. Nous ne l’avons pas fait, mais vous pouvez trouver des informations ici.

Vous pouvez également vous rafraichir sur les différentes plages au bord du lac. La plus connus est Taupo Bay Beach, qui est la hot water beach de Taupo. Ici comme à Coromandel, vous pouvez creuser dans le sable à l’aide d’une pelle pour la transformer en jacuzzi naturel. Gratuit et beaucoup moins touristique, vous y serez tranquille !

Otumuheke Spa Park

Nous avons passé une bonne partie de l’après midi à nous détendre au Otumeheke Spa Park. Il s’agit d’un spot à l’embranchement de la rivière Waikato et du ruisseau Otumeheke qui fait office de Spa naturel.

En effet, le ruisseau Otumeke arrive dans la rivière Waikato à prêt de 70°. Il suffit de se mettre ni trop proche, ni trop loin de la rivière pour profiter d’un super spa naturel. Vous pouvez ainsi réguler la température que vous souhaitez en vous rapprochant ou éloignant du ruisseau.

Pour vous y rendre, rien de plus simple : il suffit de vous garer sur le parking de County Ave, puis de prendre le chemin jusqu’au spot. Vous le reconnaîtrez sans problèmes : il y a pas mal de monde en maillot de bain.

On a adoré chiller ici. N’oubliez pas d’apporter une serviette et un petit pique-nique. Malheureusement c’était relativement bondé, mais c’est gratuit : autant en profiter.

À l’embranchement, la température est parfaite !

Gravures de Mine Bay Maori

Si vous avez le temps de vous éloigner un petit peu de la ville de Taupo, vous pouvez vous rendre aux gravures de Mine Bay. Il s’agit d’une immense fresque réalisée dans les années 70 par un artiste Maori (Matahi Brightwell) pour rendre hommage à leurs ancêtres.

Vous pouvez l’observer lors d’excursions en bateau ou en kayak. C’est généralement relativement cher, mais vous profitez également du lac. Plus d’informations ici.

Gravures de Mine Bay Maori

Reids Farm Camping

Lors de notre séjour à Taupo, nous avons fais le choix de dormir à Reids Farm Camping, qui est le camping gratuit de la ville. Et clairement je ne vous le conseille pas.

Nous l’avons trouvé sur l’application Campermate (dont je vous reparlerai dans un autre article). Sur les papiers tout est bien : situé juste à côté de la rivière, à une distance raisonnable de la ville, gratuit et avec des toilettes.

Mais dans la réalité c’est un cauchemar ! Sans aucun doute le pire camping que nous avons testé en Nouvelle-Zélande. Nous sommes arrivés vers 19 h et le camping était blindé. Le sol boueux et humide est complètement ravagé par les véhicule. Nous avons failli nous enliser plusieurs fois sur les quelques dizaines de mètres à faire depuis la route.

Nous avons eu du mal à trouver une place et nous nous sommes installés au fond du camping. Les toilettes étaient dégueulasses (la seule et unique fois ou nous avons vu des toilettes sales en Nouvelle-Zélande), et les gens irrespectueux. Nous avons été réveillés plus d’une fois par d’autres campeurs festifs qui hurlaient à deux mètres de la tente.

Bref, un camping à éviter à tout prix. Oui, il vaut mieux aller dans un camping payant. Surtout si comme nous vous comptez faire Tongariro le lendemain.

En conclusion

Taupo est une ville et région extraordinaire, dominé par l’activité géothermique et son lac. De nombreuses activités gratuites, randonnées et spectacle de la nature sont au rendez-vous. Je ne peux que vous conseiller de vous y rendre pour un ou deux jours, ne serait-ce que pour Huka Falls et Aratiatia rapids.

La carte

About Author

Designer vivant à New York, je parcours le monde sous toutes ses latitudes.

1 Comment

  • Ben
    22 juin 2020 at 9 h 44 min

    Ça donne vraiment envie ! Merci pour ce voyage ☀️

    Reply

Leave a Reply