Journal Photo

Errances pluvieuses nostalgiques à Bordeaux

Photographie et errances pluvieuses dans les rues de Bordeaux

Bordeaux, France
Photographié en 2021

En cette douce journée de printemps, le 9 Mai 2021, j’ai décidé de prendre ma caméra et de me promener dans les ruelles de Bordeaux. J’avais quitté cette ville pour New York il y a deux ans, et je me rendais compte que je ne l’avais pas suffisamment appréciée à l’époque. C’était comme si j’avais pris Bordeaux pour acquis, et maintenant que j’étais de retour, je voulais profiter de chaque instant.

En sortant de chez moi, j’ai été immédiatement frappé par la beauté de Bordeaux. Les rues pavées, les bâtiments anciens et les boutiques locales m’ont rappelé pourquoi j’aimais tant cette ville. Les cafés et les terrasses étaient animés par des habitants heureux de pouvoir profiter du beau temps après des mois de confinement.

Un retour à Bordeaux vivifiant

Cette fois-ci, je vivais dans un Airbnb en plein cœur du vieux centre. Idéalement placé, c’était aussi l’occasion de vraiment sortir même lorsque la météo ne s’y prêtait pas vraiment.

Je me suis dirigé vers les ruelles et j’ai pris des photos des artères et de tout ce qui fait le charme de Bordeaux. Les touristes étaient encore peu nombreux. Ça m’a permis de capturer la beauté du lieu sans être gêné par les foules. J’ai ensuite continué ma promenade, me perdant dans les petites rues bordées de bâtiments en pierre.

J’ai délibérément évité la rue Sainte-Catherine, la plus longue rue commerçante d’Europe. Elle était bondée de monde. Je ne suis jamais à l’aise pour photographier lorsqu’il y a de grands groupes de gens. En passant devant le Grand Théâtre, j’ai pris un instant pour admirer la beauté de cette bâtisse qui me rappelait tant les grands opéras européens.

Retrouver les artères de Bordeaux

En poursuivant ma balade, je suis tombé sur la place du Parlement. Une charmante petite place entourée de restaurants et de bars. Je me suis assis sur une terrasse et j’ai commandé un café. J’ai profité de cet instant pour réfléchir à mon retour à Bordeaux. Et j’ai réalisé à quel point j’avais manqué cette ville.

Au fur et à mesure que je me promenais, je prenais des photos de tout ce qui attirait mon attention. Les petits détails, comme les fleurs qui poussaient sur les murs des bâtiments ou les vieux panneaux publicitaires. M’ont rappelé la richesse de l’histoire de cette ville.

Finalement, après des heures de marche, j’ai décidé de rentrer chez moi, fatigué, mais heureux. Je me suis rendu compte que même si j’avais quitté Bordeaux pour New York, cette ville resterait toujours dans mon cœur. J’étais heureux de l’avoir redécouverte et j’ai hâte de pouvoir y retourner.



Article mis à jours le 15 février 2023 par Pierre Bouyer

About Author

Directeur Artistique, mais aussi photographe, entrepreneur et blogueur basé à New York. Âme Bohème fut fondée en 2016 lors de mes premières aventures à l’étranger. L’appareil photo à la main, j’explore et découvre le monde pour vous partager mes expériences et mes conseils. Fort de mes années de voyage, vous retrouverez ici toutes sortes de destinations. Que vous recherchiez mes conseils d'initiés, des informations pratiques ou des recommandations sur les meilleures choses à voir et à faire, ce blog est fait pour vous. Je mets l’accent sur les informations utiles et accessibles qui répondent à tous les budgets et préférences. L'objectif est de vous aider à planifier un voyage adapté à vos besoins.

No Comments

    Leave a Reply

    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème. Retrouve directement dans ta boite mail des conseils, guides et photos en exclusivités.
    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème.