Canada / Récits / Vlogs

Roadtrip d’un weekend au Québec – Jour 1

Cet automne, nous sommes partis faire un petit roadtrip au Québec le temps d’un weekend. Notre objectif principal était de pouvoir observer les célèbres changements de couleurs de feuilles des forets en automnes. La saison étant malheureusement un peu avancé, notre quête nous a amené à nous rendre dans quelques-uns des plus beaux endroits entre Montréal et Québec.

Suivez notre aventure lors de ces deux jours, hors du temps, à parcourir le Québec.

Louer une voiture sur Montréal

Avoir une voiture lors de votre voyage à Montréal est un vrai plus. Le Canada est immense, et rien que le Québec à une superficie de plusieurs fois la France. Ce serait rater une expérience incroyable que de ne pas se balader plus en profondeur dans la province.

La location de voiture peut se révéler vraiment onéreuse lorsque l’on passe via des compagnies traditionnelles (rentacar, europacar etc…) mais il existe une alternative. Turo est une application de location de voiture entre particulier : une sorte d’Airbnb de la voiture. J’ai utilisé cette application à de multiples reprises lors de mes voyages, et je peux vous assurer que le processus de location est au point. Les assurances en cas de pépins, la communication avec le support, les choix de voitures etc.. sont assurément au top.

Pour ce petit roadtrip de deux jours au Québec, nous avons loué une Hyundai Elantra toute neuve de 2021 toute option, avec assurance et kilométrage illimité pour seulement 200$. Il s’en est fallu de 2 minutes montre en main pour récupérer et redéposer la voiture.

Trois rivières

Situé à environs une heure et demie de route depuis le centre de Montréal, la ville de Trois-Rivière entoure l’embouchure de la rivière Saint Mauricie, au pied du fleuve Saint Laurent.

Premier arrêt de notre roadtrip, je trouve que c’est une ville assez atypique dans le paysage architecturale Québécois. Elle semble avoir créée sur le modèle d’un patchwork irrégulier. De grandes avenues sillonne le centre-ville, tandis que de petites ruelles et parcs sont dispatchés de manière aléatoire.

J’ai déjà eu l’occasion de m’y rendre à plusieurs reprises ces dernières années, et elle me laisse toujours la même impression : une ville industrielle qui s’essouffle.

Les bâtiments en brique de couleurs rouges, la grande avenue principale et les quelques résidus de ce qui rappelle la révolution industrielle mélangée à l’immensité du fleuve Saint Laurent et les espaces verts en font une ville unique. Malheureusement, elle parait désertée : je n’ai jamais vu plus d’une dizaine de personnes attablées en terrasse ou à déambuler dans les rues.

Que faire à Trois-Rivière ?

Trois-Rivière n’est pas une réelle destination en elle-même, et si vous voulez y rester plusieurs jours, je vous conseille d’être en voiture et de découvrir les environs – le parc de la Mauricie est par exemple à seulement 30 minutes de voiture.

Cependant, lors de votre temps dans la ville, je vous recommande tout simplement d’arpenter le centre-ville. Remonter l’avenue principale en chinant dans les différentes boutiques que l’ont y trouve, faites un tour au débarcadère avec son petit phare, longez le fleuve Saint Laurent ou prenez une petite pause dans l’un des parcs de la ville.

Si vous souhaitez vous arrêter manger, je vous dirige vers le Café Frida. C’est un restaurant proposant des plats végans extrêmement bons et variés pour un prix vraiment abordable. L’ambiance un peu hippie est assurément chaleureuse, et il n’y a rien de mieux que de se réchauffer le corps et l’esprit dans cet endroit.

Le parc de la Mauricie

Nous avons continué notre petit roadtrip avec un arrêt dans l’après-midi dans le parc de la Mauricie. Immense parc de plus de 600km2, il protège une faune et une flore typique de l’est canadien. On peut y trouver aussi bien des hiboux grand-duc, des centaines de lacs et des forets de feuillu et conifères à pertes de vue.

Nous sommes arrivés via l’entrée du nord-est, a l’entrée de Rivière-à-la-Pêche. Nous y étions fin octobre, et malheureusement le parc était fermé pour un peu plus d’un moins pour permettre à la nature de se régénérer sans l’afflue de touriste.

En conséquence, l’entrée qui est normalement d’environs une dizaine de dollars par personne, était gratuite. Mais nous n’avions accès qu’à une petite partie du parc qui était resté ouvert.

Déambulation & Ballade

Nous avons ainsi donc, pendant environs deux heures, déambuler sur un petit sentier sinueux, traversant la forêt. (Nous avons fait une petite partie du Mekinac Trail). Bien que nous n’ayons pas eu la chance d’avoir de beaux points de vue, c’était vraiment ressourçant de marcher sous le couvert des arbres, à entendre la douceur du craquement du bois sous nos pieds et les quelques rares oiseaux chantant en cette saison.

Notre quête des belles couleurs d’automne ne fut pas accompli ce jours-ci. Bien que censé être à l’apogée, nous avons raté les dégradés d’orange de quelques jours/une semaine. 

Lacs & Points de vue

Nous avons cependant pu avoir quelques points de vue sur la rivière Saint Maurice, a la fois depuis le cœur du parc de la Mauricie, mais également un petit peu plus en aval vers le village de Saint-Jean-Des-Piles. On y trouve notamment un petit parc avec un accès direct a la rivière. Depuis les berges, nous avons une superbe vue sur la rive nord du Saint Maurice, qui est particulièrement chouette.

Direction la ville de Québec

Après cette longue journée d’exploration et presque 400 km au compteur, nous terminons dans notre auberge de jeunesse à Québec City.

Nous avons opté pour la QBeds, qui est une chaine d’auberge de jeunesse au Québec. Je dois dire que j’ai particulièrement aimé dormir dans celle-ci.

Au premier étage se trouve un bar avec quelques salles à thème qui sont particulièrement réussis. Nous y étions pendant la période d’Halloweens et les décorations étaient vraiment chouettes.

Au sous-sol se trouve une salle de cinéma, une salle de sport, un coin pour chill tranquillement. Les chambres ainsi que les commodités se trouvent au 2d, 3ᵉ et 4ᵉ étages. Vous avez le choix entre différentes chambres : privés, communes, hommes/femmes ou mixte. En fonction du prix, vous aurez plus ou moins de roomates.

Honnêtement, pour une vingtaine d’euros la nuit, vous ne trouverez pas mieux ! En plus vous vous trouvez directement dans une rue animée, bordés de restaurants, bars et boites de nuits. Quoi de mieux pour passer du bon temps ?

Un bar et un cigare

C’est avec une bonne poutine et une bonne bière que nous avons conclus cette journée. La taverne Grande-Allée qui se trouve juste a cote propose de bons plats typiques et de bons rafraichissent pour pas trop cher. Mention spéciale pour la poutine qui était vraiment bonne.

Et nous avons fait un petit extra à Société Cigare, avec un cigare cubain et du whisky japonais.

Découverte de Québec

Et la découverte de Québec continue dans la partie deux de la vidéo et de l’article. Pour les retrouvés, je vous invite à vous rendre sur cette page : La partie 2 – Québec City, Montmorency & l’Ile d’Orléans.

Le lien ne fonctionne pas ? L’article est prévu pour le 13 Mars prochain !

About Author

Designer vivant à New York, je parcours le monde sous toutes ses latitudes.

No Comments

    Leave a Reply

    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème. Retrouve directement dans ta boite mail des conseils, guides et photos en exclusivités.
    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème.