Norvège / Stavanger

Musée du Pétrole de Stavanger

Pour tous ceux qui sont curieux à propos de l’histoire moderne norvégienne, le musée du pétrole est une étape indispensable lors de leurs visites de la ville Stavanger. Honnêtement, jamais, je n’aurais pensé visiter le musée d’une industrie si diabolique, mais j’y ai bel et bien atterri lors d’une froide journée pluvieuse d’hiver et j’ai été surpris.

Le musée du pétrole apporte un regard fascinant sur l’industrie pétrolière norvégienne, qui a profondément changer le pays au cours de la seconde moitié du XXᵉ siècle. Comprendre comment, pourquoi et les défis qui se sont dressés face à la Norvège, permet de découvrir les subtilités de la société moderne du pays.

Bien que je ne sois pas un passionné de l’industrie pétrolière, j’ai été intrigué par le musée du pétrole de Stavanger et j’ai décidé de lui donner une chance. Dans cet article, je vais vous parler de mon expérience et de mon avis sur cette institution. Je vais également vous présenter les différentes expositions et activités proposées par le musée, ainsi que son histoire et son contexte.

Musée Norvégien du Pétrole de Stavanger

Le musée norvégien du pétrole

Le Musée norvégien du pétrole (Norsk Oljemuseum), est situé sur le front de mer de Stavanger, aussi appelée la capitale norvégienne du pétrole et de l’énergie. Il est l’une des attractions touristiques les plus intéressantes et les plus impressionnantes de la ville. C’est d’ailleurs actuellement le musée le plus visité de Stavanger. Oui, même devant le Musée Maritime.

Construite en bord de mer à quelques pas du centre-ville, sa structure moderne et élégante évoquant le substrat rocheux norvégien et les dénivelés du pays ne laisse pas indifférent. Conçu par le cabinet d’architecture Lunde & Løvseth, une partie du musée ressemble à une plateforme pétrolière vue de l’extérieur. Le bâtiment, ouvert en 1999 et inauguré par le roi Harald V est un lieu emblématique du port de Stavanger.

Tickets et tarifs pour le musée du pétrole

Les tarifs pour le musée du pétrole sont les suivants :

  • Adultes : 150 NOK
  • Enfants : 75 NOK
  • Familles (Deux adultes et trois enfants) : 375 NOK
  • Étudiants : 75 NOK
  • Retraités : 75 NOK
  • Entrée gratuite pour les sorties scolaires

C’est accessible pour les personnes à mobilité réduite, et il faut compter entre 2 et 3 heures pour faire le tour du musée.

Horaires d’ouverture

Le musée du pétrole de Stavanger est ouvert tous les jours de la semaine tout au long de l’année à l’exception des jours fériés. Les horaires sont les suivantes :

  • Lundi au samedi de 10h à 16h
  • Dimanche de 10h à 18h

À Noël, le musée est fermé les 24, 25 et 31 décembre et le 1er janvier. À Pâques, le musée est fermé le Vendredi saint et le dimanche de Pâques. Fermé le 17 mai.

Retrouvez toutes les informations sur le site officiel du musée : norskolje.museum.no

Langues et brochures

Vous trouverez tous les panneaux et explications du musée en Norvégiens ainsi qu’en anglais. Cependant, vous avez accès aux brochures dans la plupart des langues, y compris le français. Je vous recommande tout de même de savoir un minimum lire l’anglais pour pouvoir bien comprendre toutes les informations présentes dans le muséum.

Que voir au musée du pétrole de Stavanger

Le musée (Oljemuseet) montre comment le pétrole, en particulier les opérations en mer, est l’industrie la plus importante de la Norvège. Les expositions présentent les développements historiques de l’industrie pétrolière. Cela commence par l’exploration en mer du Nord et la construction de plateformes en acier et en béton. Et va jusqu’aux navires de production modernes et aux systèmes sous-marins. Il aborde également l’avenir de l’industrie pétrolière et les choix que devra faire la Norvège dans les prochaines années.

Les différentes expositions du musée

Les expositions du musée montrent les avancées technologiques ainsi que l’influence des revenus pétrolière sur la société norvégienne. On y trouve des reliques authentiques, des modèles, des films et des expositions interactives qui illustrent l’histoire des activités pétrolières. Des panneaux d’information présentent les particularités de travailler en mer et sous l’eau.

Le tour du musée est numéroté sur un petit livret avec un ordre particulier à suivre. Cela permet de suivre un fil chronologique et une suite logique dans l’apprentissage des techniques.

Un film sur le boom pétrolier

J’ai notamment été assez marqué par la première exposition qui est un film d’une vingtaine de minute où l’on suit l’histoire d’un fils de technicien qui œuvrait sur les plateformes offshore au milieu du XXᵉ siècle.

C’est un film de fiction avec Kristoffer Joner, une star norvégienne, qui joue le rôle principal. Il explore le passé d’un homme qui se souvient de son enfance à Stavanger pendant le boom pétrolier. Son père travaillait sur les plates-formes et le personnage de Joner exprime sa colère envers l’industrie pétrolière, car elle lui a volé du temps avec son père. L’histoire se déroule entre les plateformes et la ville, mais les vues sur Stavanger dans les années 70 sont superbes. J’ai particulièrement aimé la manière dont le film montre l’influence américaine sur Stavanger, avec tous les bars et les voitures.

Vielle photo d’une plateforme pétrolière Norvégienne

Histoires et explications sur l’exploitation du pétrole en Norvège

Tout le rez-de-chaussé du musée est consacré aux explications et à l’histoire de l’exploitation du pétrole en Norvège. Au fur et à mesure que l’on suit les différentes expositions, l’on en apprend un peu plus sur les défis et les techniques que la Norvège a su développer.

On se rend compte du challenge hors norme et des investissements massifs qui ont dû être réalisés pour extraire l’or noir des substrats en pleine mer. J’ai trouvé que c’était un très bon mix entre les explications visuelles et illustrés, et les longs textes descriptifs. C’est accessible pour la plupart : petits et grands.

Fresque sur l’histoire du pétrole en Norvège

Des activités et attractions pour les plus jeunes

On trouve dans le musée de nombreuses activités et objets que l’on peut explorer pour mieux comprendre comment fonctionne l’industrie. On trouve notamment des canots de sauvetage (et on peut se mettre dedans), un simulateur d’onde pour découvrir comment fonctionne la prospection, mais aussi de gigantesques maquettes de plateformes et de bateaux pétroliers.

Même si l’industrie ne passionne pas forcément, c’est toujours sympa de voir ces constructions géantes.

Un deuxième étage très ludique

Au deuxième étage, vous avez accès au deux « plateformes » en pleine mer, relié au musée par un pont intérieur. Et franchement, j’ai tout de suite trouvé ça génial ! On a bien rigolé dans la salle de contrôle et on a pu admirer tous les vrais équipements. Même si je ne connaissais pas grand-chose aux plates-formes pétrolières, j’ai trouvé tout ça très intéressant. Les expositions à l’étage m’ont aussi aidé à comprendre comment on cherche le pétrole et comment les foreuses fonctionnent. Et vous pouviez même sortir et glisser sur un filet qui sert à descendre en urgence : c’est très marrant. On peut également monter sur le sommet de la plateforme, qui offre une vue extraordinaire sur Stavanger et ses environs.

Musée du Pétrole et changement climatique

Je ne peux nier que le changement climatique et l’impact de l’exploitation du pétrole ne soit aborder dans le musée. On y trouve de nombreuses ressources et explication à ce sujet. Cependant, je dois dire que l’angle parfois utilisé permet de relativiser à tort les effets du pétrole et du gaz naturel. Il ne faut pas oublier de creuser le sujet de son côté pareillement.

Au pilotage d’une plateforme pétrolière

Se restaurer dans le musée

Dans l’entrée du musée, vous avez accès à un petit restaurant intimiste, après le vestiaire. Ils proposent un petit menu, mais délicieux et une grande variété de boissons. Idéal si vous cherchez à prendre un en-cas ou un déjeuner facilement.

Boutique souvenir

Comme dans tous les musées, on trouve une boutique souvenir qui est vraiment sympa. Elle propose beaucoup de superbes jouets scientifiques : kits d’expérimentations, petits chimistes, etc. Mais également des casquettes, livres et petits objets tous plus cool les uns que les autres. C’est clairement un bon endroit si vous souhaitez ramener un souvenir de votre séjour à Stavanger.

Mon avis sur le Musée Norvégiens du Pétrole de Stavanger

Après avoir visité le musée de l’industrie pétrolière, je dois dire qu’il est vraiment sympa. C’est un grand musée moderne qui s’adresse à ceux qui s’intéressent à l’industrie ou qui veulent en savoir plus sur l’histoire moderne de la Norvège. Très populaire, le musée est relativement bondé, surtout par mauvais temps.

Nous sommes restés environs trois heures à parcourir les expositions, il y a énormément d’informations à digérer, ce qui peut le rendre un peu lourds. Cependant, ponctués d’activités interactives, il est loin d’être monotone et ennuyeux. Il saura plaire aux petits et grands, mais attendez-vous tout de même à beaucoup de lecture si vous souhaitez lire tous les panneaux.

Pour en découvrir plus sur Stavanger et ce que la ville a à proposer, rendez-vous sur cette page.

About Author

Designer vivant à New York, je parcours le monde sous toutes ses latitudes.

No Comments

    Leave a Reply

    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème. Retrouve directement dans ta boite mail des conseils, guides et photos en exclusivités.
    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème.