Conseils

Méthode pour maitriser la Peur de l’Avion

Ma méthode pour maitriser sa peur de l’avion

La peur de voler par avion est l’une des phobies les plus répandues qui fait partie des troubles anxieux et qui peut empêcher un nombre considérable de personnes de voyager. Plus qu’une peur, cela peut même être une terreur viscérale et peut vous terrifier rien qu’à l’idée de vous retrouver dans un avion. Ayant moi-même été souffrant de cette phobie – dans la mesure ou je n’étais vraiment pas serein à l’idée de prendre l’avion -, je souhaite vous en parler et vous donner mes petits conseils pour surmonter ce blocage.

Vous avez acheter un super billet pas cher grâce à mes conseils, mais vous êtes terrifié à l’idée de prendre l’avion ? Parlons-en ! Pour commencer, la peur de l’avion peut être caractérisée par l’apparition des symptômes somatiques tels qu’une respiration gênée, une sensation de manquer d’air, des nausées, transpiration, des crampes abdominales ou encore des symptômes psychologiques tels que la sensation de malaise, de fantasmes catastrophiques et la peur de perte soudaine du contrôle de l’avion. (Qui n’a pa vu Destination Final..)

Les causes de la peur de l’avion sont multiples mais sont généralement toutes liées à la pensée récurrente selon laquelle le décès est inévitable en cas d’accident et qui s’accompagne de la conscience d’être impuissant face au cours des événements !

L’apparition de cette phobie peut être induite par la mémoire d’expériences négatives en vol mais peut aussi provenir de facteurs psychologiques présents à un niveau inconscient tel que la peur de la dépendance (besoin de toujours avoir un contrôle direct de la situation et difficulté conséquente à se fier aux autres) ou la peur du détachement (des certitudes et de la stabilité) ou encore de la séparation (des proches).

La première fois ou j’ai réellement été confronté à ma peur fut en 2016, lorsque je repris l’avion après plusieurs années d’arrêt. Nous allions en direction de Venise avec Winnie, à bord de la compagnie Ryanair. J’ai été pris d’une -relative- panique, et je lui ai éclaté les doigts à force de serrer fort.
Quelques mois plus tard, je reprenais l’avion pour Londres, et j’ai du trouver des solutions pour éviter d’appréhender l’avion.

Pour confronter cette peur, j’ai développé ma propre petite méthode qui m’a permis d’être relativement à l’aise lorsque je  prend l’avion.

Tout d’abord, je me renseigne le plus possible sur la compagnie aérienne avant de réserver un billet d’avion. Je cherche surtout s’il n’y a pas d’antécédents tragiques liés aux avions de ladite compagnie. – Malaysia Airline wink

Je me renseigne également sur les différents dispositifs disponibles en avion pour me rassurer et me rendre compte que la probabilité d’un accident est vraiment très faible. Il existe beaucoup de site web qui expliquent très bien le fonctionnement des avions, et qui m’ont permis de me rendre compte que l’avion est 10000000x plus safe que la voiture par exemple. Par exemple, il existe http://www.peuravion.fr

Ensuite, j’essaye d’arriver à l’aéroport le plus reposé possible. Une fois en avion, je fais des exercices de respiration profonde (en général, dix respirations lentes et profondes) pour me relaxer. De plus, j’essaye de me divertir au maximum pour ne pas me faire des idées noires lors du voyage. Je me procure des livres ou encore je mets des films ou de la musique sur ma tablette. Aussi, si c’est possible, j’essaye toujours de prendre l’avion en compagnie d’une personne proche ou de confiance qui me rassure tout au long du trajet.

Je vous recommande s’il y a la possibilité d’assister à des cours ou des séminaires organisés dans le but spécifique d’aider les aérophobes à surmonter cette peur. Pour atteindre cet objectif, des exercices de relaxation et des mesures efficaces pour gérer l’anxiété sont enseignés, des informations techniques sur la navigation aérienne sont fournies et des conseils psychothérapeutiques sont donnés.

À signaler que comme pour tout dans la vie, la meilleure façon de surmonter une peur est de la gérer et de pratiquer ce qui génère cette peur. L’expérience enseigne et transforme ce qui peut sembler initialement être un obstacle insurmontable en une expérience gérable. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à prendre l’avion, même si vous avez peur. (Malgré tout, gardez à l’esprit qu’écologiquement, ce n’est pas génial.. J’y reviendrai dans un prochain article)

Et bien sûr, je vous invite à éviter au maximum de recourir à l’utilisation de médicaments tranquillisants, de l’alcool ou encore des drogues. Bien évidemment, il n’est pas nécessaire de vous rappeler que l’association entre les tranquillisants et l’alcool pourrait s’avérer risquée pour la santé et doit être évitée à tout prix.

Voilà pour mes petits conseils, j’espère que cela vous a été utile et n’hésitez pas à me faire un retour dans les commentaires. Je me ferai un plaisir de vous répondre !

About Author

Designer vivant à New York, je parcours le monde sous toutes ses latitudes.

No Comments

    Leave a Reply