New York

À savoir avant de Déménager à New York pour le Travail

Beaucoup de monde pense qu’il n’y a pas une seule ville dans ce monde qui puisse rivaliser avec New York. On y trouverai les meilleurs divertissements, les plus grandes opportunités et la diversité de culture la plus impressionnante. Et je suis bien d’accord avec eux.

Mais New York a également sa part d’ombre et peut être une ville particulièrement écrasante, surtout lorsque y est fraîchement arrivé. La ville peut à la fois vous frustrer et vous enchanter en une fraction de seconde. Et c’est pour ça que j’adore et je déteste la ville.

Dans cet article, je vous ai rassemblé six choses qui sont importantes à savoir avant de déménager à New York pour le travail.

Les contrats de locations à court termes sont les meilleurs (surtout au début) !

Notamment s’il s’agit de votre première visite ou première expérience à New York, et que vous ne connaissez pas les quartiers. New York, c’est bien plus grand que Paris, et on y trouve de nombreux quartiers très variés. Tous ont des caractéristiques distinctes, avec lesquelles vous aurez plus ou moins d’affinité.

Le système pour de la location d’appartement à New York est assez différent de celui que l’on trouve en France. Je vous conseille de consulter cet article ou j’y explique tout ce que vous avez à savoir pour trouver un appartement longue durée sur New York. Mais pour faire court, vous êtes dans la plupart du temps obligé de signer un contrat de location pour au moins un an.

Heureusement, les locations de courtes durées se démocratisent de plus en plus, et c’est ce que je vous conseille de prendre au moins lors de votre premier mois sur New York. Vous pourrez trouver des locations en contrats de courts termes qui seront adaptés à vos besoins.

La location à court terme d’un appartement vous reviendra moins cher qu’un hôtel, et ce sera globalement plus agréable. Ils seront également meublés, et ils offrent souvent les services de conciergeries, de ménages, et vous n’aurez pas à vous occuper d’internet ni des factures d’électricité. Vous pouvez lire mon expérience à Arlo Soho ici.

En plus d’être plus économique, si vous êtes en colocations, vous aurez ainsi la chance de faire vos premières connaissances et vos premiers amis. Et ça, c’est priceless.

Plusieurs entreprises proposent ce genre de contrats de locations. Vous pouvez essayer Roomrs, Bugalow et il en existe bien d’autre.

En bref, commencer votre vie New Yorkaises avec une première location à court terme vous donne le temps de trouver l’appartement qui vous plait, dans un quartier où vous vous sentez bien.

Le métro est le moyen le plus efficace de se déplacer

New York fait partie de ces villes où on n’a pas besoin d’une voiture, même lorsqu’on y habite. En faite, très peu de New Yorkais possèdent une voiture, principalement en raisons du trafic constant, du manque de place et le tarif exorbitants des parkings.

À pied, c’est bien aussi

Les transports en communs et la marche sont les moyens de déplacement les plus privilégiés. On a une règle : si la destination est à moins de 20 minutes à pied : on y va en marchant. En plus, c’est le meilleur moyen de découvrir et de ressentir l’ambiance unique de la ville.

Le métro est la meilleure option

La ville dispose d’un réseau de métro très étendu, et vous trouverez quasiment toujours une station de métro à distance de marche raisonnable de votre destination. Bon par contre je l’admets, il n’est pas facile à comprendre au début entre les express et les locaux. Mais ne vous inquiétez pas, on s’y fait très vite. Le petit tips c’est de télécharger une carte du métro sur votre téléphone portable.

Bon par contre le métro pue, est souvent bondé dans les heures de pointes et il y a toujours de stations qui sont fermes pour travaux. Mais ont fini par s’y faire.

Le vélo est également un bon choix pour déménager à New York

De plus en plus de New Yorkais se déplacent en vélos, et effectivement, c’est pas mal. Mais vous ne pourrez pas traverser la ville aussi vite qu’en métro.

Le métro de New York

New York, c’est horriblement cher

« Cher » c’est un euphémisme quand on parle de New York. Et d’autant plus avec l’inflation. Tout est excrément cher dans la ville, que ce soit les courses, les abonnements, les taxis ou les vêtements.

Il est difficile de donner un coût exact à New York. Mais par exemple, une chambre dans une colocation dans un quartier sympa coûte facilement 2.000 $/mois.

Mais les salaires de New York sont indexés avec le coût de la vie. Ainsi vos revenus seront supérieurs comparés à d’autres villes ou la France.

Une météo extrême 

Certe, New York n’est pas aussi chaud que le Texas, ni aussi froid que le Québec. Cependant, la météo est vraiment spéciale à New York.

La ville connaît beaucoup de pluie en hiver comme été. Le nombre moyen de jours de pluie dans la ville par an est de 121. Et celle-ci se présente souvent comme de fortes averses qui vont dures au plus quelques heures.

En hiver, les températures négatives et les forts épisodes neigeux sont bien pour les photographes, mais ça complique un peu la vie. Parfois les routes sont impraticables pendant plusieurs jours, mais il y règne une quiétude reposante.

En été, les températures peuvent vite devenir étouffantes, surtout sur Manhattan, entre les gratte-ciel. Dans ces cas-là, on n’hésite pas à prendre un ticket de train pour se rendre dans les Hamptons ou sur Fire Island.

Vue de Manhattan depuis un hélicoptère

Les cinq arrondissements de New York – Déménager à New York

On l’oublie fréquemment, mais on trouve cinq arrondissements à New York : Manhattan, le Queens, Brooklyn, le Bronx et Staten Island. Chacun de ces arrondissements sont bien distincts par leurs ambiances, leurs populations et les caractéristiques.

Sans surprise, Manhattan est le plus cher et le plus populaire. Brooklyn est le plus peuplé, le Queens est le plus grand, Staten Island la plus isolée et le Bronx est la no-go zone.

Vous apprendrez à découvrir ces arrondissements au fur et à mesure de votre vie à New York, et trouverez ce qui fait le charme de chacun. Pensez à explorer le New Jersey qui est tout aussi proche et vraiment une bonne option.

Évitez les attractions touristiques autant que vous le pouvez

New York attire des millions de touristes chaque année, qui visitent tous plus ou moins les mêmes quartiers et attractions. C’est très bien de les faire la première semaine de votre arrivée, mais vous vous rendrez vite compte que ces coins en faites sont tout simplement merdiques.

Par exemple, Time Square est impressionnant lors de la première visite : de gigantesques immeubles illuminés de mille-feux et bordés de boutiques étonnantes. Mais au bout de deux ou trois fois, on se rend compte qu’on n’y trouve aucun local, que c’est hyper sale, bruyant et inintéressant.

Si vous voulez vraiment vous immerger dans la vie et la culture new yorkaises, vous trouverez vites les quartiers qui sont intéressants. Par exemple, sur Manhattan, j’adore les quartiers de Chelsea, Meatpacking, Greenwich et West Village. Et dans ces quartiers, on trouve beaucoup de trucs cool.

Alors, excité de Déménager à New York ?

New York est d’apparence un très grands champs de béton parsemés de buildings. Mais on se rend vite compte que c’est bien plus que cela : un mélange éclectique de culture, d’art et de personnes. Les premières semaines sont toujours déroutantes, mais dès que l’ont réussi à se construire une routine saine et qu’on commence à connaître les quartiers qui nous plaisent, rien ne peut battre New York.

J’espère que cet article vous donne une idée de la réalité à laquelle vous devez vous attendre lors de votre déménagement à New York pour le travail. N’hésitez pas à poser des questions et je me ferais une joie de vous répondre.

Trouver votre vol pour New York

About Author

Designer vivant à New York, je parcours le monde sous toutes ses latitudes.

No Comments

    Leave a Reply

    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème. Retrouve directement dans ta boite mail des conseils, guides et photos en exclusivités.
    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème.