Grèce / Récits / Vlogs

Le guide d’Akrotiri à Santorin – Préhistoire, Phare et Red Beach

Le village d’Akrotiri à Santorin est connu à travers le monde grâce à la célébrité de son site archéologique. Vieux de plusieurs milliers d’années, il est sans aucun doute l’un des incontournables de l’ile. À proximité du phare le plus connu des Cyclades et de plusieurs plages dont Red Beach, Akrotiri est sans aucun doute un endroit à ne pas rater lors de votre prochaine visite.

Découvrez mon avis et mes conseils pour profiter au mieux de votre découverte d’Akrotiri.

La cité d’Akrotiri à Santorin en vidéo

1. Visiter les vestiges d’un village de l’Atlantide

Il semble évidant de penser que l’ile de Santorin en Grèce est composée uniquement de villages blanchis à la chaux, de vues sur la caldeira et d’incroyables couchers de soleils. Mais lorsque l’ont se dirige vers le sud de l’ile, a quelque kilomètre de Fira, on peut trouver un autre type de point d’intérêt – les ruines de la cité d’Akrotiri, à Santorin.

Parmi les sites historiques de la mer Égée, Akrotiri est sans aucun doute dans les plus importants. Selon Platon, ce serait même la cité perdue de l’Atlantide ! Il s’agit d’un site relativement bien préservé, ou l’on peut découvrir les ruines d’une civilisation glorieuse qui a prospéré il y a des milliers d’années à Santorin.

Info pratiques

Le village préhistorique d’Akrotiri se trouve seulement à quelques minutes de voitures de la ville, à mi-chemin de Red Beach. Aucun problème à le trouver, car étant une des attractions phare de l’ile, il est très bien signalé.

Vous trouverez un grand parking payant à 10 mètres de l’entrée, cependant il faudra débourser la modique somme de 5 euros. Vous pouvez néanmoins vous garer gratuitement un peu plus loin.

L’entrée est des 12 euros par personnes, mais si vous avez 25 ans ou moins vous pouvez bénéficier de l’entrée gratuite. Des guides papier en différents langages sont disponibles, ainsi que des tour-guides. Il faudra cependant payer un peu plus cher.

Un village préhistorique hors du commun

Le village préhistorique d’Akrotiri fut fondée au moins trois millénaires avant J.-C, au début de l’âge de bronze. C’était une colonie minoenne qui a été détruite à la manière de Pompéi par l’énorme éruption du volcan de l’île. La lave à enterrer et conserver un endroit fascinant, qui fut révélé au grand jour par le travail acharné de 40 ans d’archéologie.

Visiter Akrotiri, c’est avoir une fenêtre hors du temps sur la vie d’un peuple lointain, a l’antipode du Santorin d’aujourd’hui. À ses prémices, Akrotiri était un simple village de pêcheurs et d’agriculteurs, cultivant des olives et des céréales. Mais grâce à son positionnement idéal sur la route commerciale entre l’Europe et le Moyen-Orient, l’argent à affluer et à fait d’Akrotiri une grande ville portuaire prospère.

Contrairement à d’autre cité et ruines similaires de la même époque, Akrotiri impressionne par plusieurs caractéristiques fascinantes. Notamment par ses bâtiments à plusieurs étages avec de belles façades, des peintures murales et meubles de qualité supérieure. C’était également l’une des rares villes à avoir un système de drainage et d’eau usée aussi élaboré. La ville d’Akrotiri à clairement connu un âge d’or, et ce n’est pas étonnant qu’elle a servis d’inspiration à Platon.

Vous trouverez également une merveilleuse collection d’artefacts dans le musée préhistorique de Santorin à Fira. Cependant, il vaut vraiment la peine de visiter le site d’Akrotiri et de jeter un coup d’œil sur le passé, sur les traces mêmes de nos ancêtres.

2. Se prélasser à Red Beach

Red Beach à Santorin est considéré comme l’une des plus belles et reconnaissable plage des Cyclades. On nous promet un magnifique contraste de couleurs entre les hautes falaises rouges et les eaux bleu clair de la mer égée. Le cadre semble parfait, mais qu’en est-il réellement ?

Aussi connu sous le nom de la plage de Kokkini, je vais vous donner toutes les informations et mon avis sur Red Beach à Santorin.

Se rendre à Red Beach

Plusieurs moyens s’offrent à vous pour vous rendre à Red Beach. La plus populaire est sans aucun doute en bateau/catamarans. De très nombreuses excursions propose de passer de quelques heures à toutes une journée sur les eaux autours de Santorin. En general, ils font plusieurs arrêts sur les différentes plages de l’ile au cours de la journée : Red Beach y est 99% du temps inclues.

Le plus simple reste cependant en voiture/quad/moto, car vous ne serez ainsi dépendant de personne. Je vous conseille de vous garer au parking gratuit proche de l’église Saint Nicolas, car l’autre route qui arrive par le nord de la plage est beaucoup trop accidentée.

Apparemment il existe également des bus ainsi que des tours opérateurs qui peuvent vous déposer à quelques pas de Red Beach.

Une plage dangereuse

Il est écrit absolument partout, tout autour de la plage, que c’est un endroit dangereux. Il a même été demandé aux hôtels de décourager les touristes de visiter cette plage.

Régulièrement, des accidents ont lieux dus aux glissements de terrains. En effet, la plage est littéralement au pied d’une falaise qui s’effrite petit à petit. Installer sa serviette au pied de ce château de carte est juste inconscient.

Red Beach beaucoup trop touristiques

Même si je suppose que la situation est plus agréables en hors-saison, c’était juste infernal en plein été. Ce sont des centaines de touristes qui sont entassée sur une petite plage rouge et dangereuse.

Le cadre est magnifique… vue de loin. En effet, je vous conseille de seulement vous arrêter au point de vue sur le chemin qui mène à la plage. Vous aurez ainsi un merveilleux visu sur la mer turquoise et la falaise rouge. En mon sens, ce n’est vraiment pas la peine de vous aventurer plus loin. Il y a de biens meilleures plages plus agréables tout autour de l’ile.

3. Coucher de soleil incroyable au phare d’Akrotiri

Le phare d’Akrotiri sur Santorin fut construit en 1892 et est parmi les plus célèbres des Cyclades. À environs 18 kilomètres de Fira, il se situe au sommet d’une colline à l’extrémité sud-ouest de Santorin, au bord de la caldeira. Malgré son éloignement, le cadre idyllique du phare en fait un arrêt obligatoire lors de votre séjour à Santorin. Avec sa vue imprenable sur la mer Égée et ses époustouflants couchers de soleil, je dois dire que ce fut un vrai coup de cœur pour moi.

Sans surprise, le phare est assez populaire à l’heure du coucher de soleil. Donc mon conseil pour bien en profiter, c’est de monter sur la petite colline à l’arrière. Vous y trouverez sans aucun doute un petit rocher où vous asseoir tranquillement, au lieu d’être empaqueté au pied du phare.

Admirer le coucher de soleil depuis le phare d’Akrotiri est un moment exceptionnel, hors du temps et de toute l’agitation de Santorin. Grâce à notre emplacement sur la colline, nous étions tranquilles avec la meilleure vue possible.

C’est une bonne alternative aux couchés de soleils bondés et surpeuplés d’Oia. Tout comme depuis Immerovigli, Akrotiri est un excellent spot que je vous conseille absolument !

About Author

Designer vivant à New York, je parcours le monde sous toutes ses latitudes.

No Comments

    Leave a Reply

    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème. Retrouve directement dans ta boite mail des conseils, guides et photos en exclusivités.
    Rejoins-Nous !
    Deviens une Âme Curieuse en recevant chaque mois la newsletter d'Âme Bohème.